Thèses
Optimisation des transferts d’énergie pour les systèmes connectés : application aux systèmes RFID communiquant en champ proche à très haut débit

Par Benoît COURAUD

  1. Accueil
  2. Projets
  3. Thèses
  4. Optimisation des transferts d’énergie pour les systèmes connectés : application aux systèmes RFID communiquant en champ proche à très haut débit

Auteur

Benoît Couraud

Sous la direction de

  • Edith Kussener-Combier
  • Thibaut Deleruyelle

Soutenue le

11/12/2017

Résumé

Dans le contexte de développement de produits sans-contact communiquant à très haut débit, dît systèmes VHBR (Very High Bit Rate), il s’avère que les cartes ou passeports VHBR, télé-alimentés à partir du lecteur qui communique avec eux, sont contraints de fonctionner avec une alimentation bien plus faible que les produits communiquant à des débits standards. Pour répondre à cette problématique de manque de puissance d’alimentation, il a été nécessaire de commencer par reprendre la théorie des lignes en l’orientant de manière à ce qu’elle permette de quantifier les transferts de puissance entre une source et une charge séparées par un média quelconque. Ensuite, ce nouveau moyen de quantification des transferts de puissance a été utilisé pour faire de l’aide à la conception des lecteurs VHBR. Ensuite, ce travail de recherche se concentre sur les cartes ou passeports VHBR. En effet, pour permettre à un tel système sans contact de fonctionner de manière télé-alimentée dans un environnement où la puissance disponible est réduite, il faut optimiser sa conception. Les solutions proposées ici consistent à déterminer la géométrie des antennes inductives qui optimisent la récupération d’énergie et le transfert de puissance vers la puce d’une carte VHBR. Ainsi, les travaux présentés dans ce manuscrit apportent des solutions globales à cette problématique de récupération d’énergie dans les objets connectés que sont les systèmes sans contact, en décrivant des méthodes de conception qui permettent d’une part de limiter les pertes de puissance au sein des lecteurs VHBR, et d’autre part d’optimiser la récupération d’énergie au sein des cartes VHBR.