IPCEI - PROJET BPI - REGION
IPCEI Smart Layer
  1. Accueil
  2. Projets
  3. IPCEI Smart Layer

Activités R&D

Smart Objects

Date de début

6/07/2019

Date de fin

6/03/2021

Coût global du projet

379 k€

Descriptif

Le projet « Smart Layer » comporte le développement et l’intégration de 2 fonctions principales : chauffage au sol de l’ordre de 100W/m2, et alimentation sans fil d’appareils jusqu’à 100W.

Avantage pour le marché de l’habitat :

  1. Réduire les coûts d’électrification en neuf et rénovation
  2. Réduire la consommation d’énergie
  3. Faciliter le réaménagement

Ces 2 fonctions sont intégrées dans une lé, située sous l’ouvrage de recouvrement de l’habitat. Les marchés potentiels sont extrêmement vastes :

  • Le bâtiment privé ou public,
  • Le mobilier urbain,
  • L’habillement : vêtements chauffants, Les véhicules : voiture, bateau,
  • Les zones de crise humanitaire.

SPS intervient en tant qu’intégrateur et end-user.

Objectifs

L’objectif de ce projet est de développer une solution intégrée dans les sols, permettant à la fois de :

  • Alimenter électriquement sans fil des appareils (jusqu’à 100W) et
  • Permettre la communication entre ces appareils
  • Chauffer (de l’ordre de 100W/m2)

Partenaires

Principaux enseignants-chercheurs impliqués

Thibaut DELERUYELLE

Thibaut DELERUYELLE

Responsable d'activité

$

Directeur du projet

Plus de détails

Les premiers travaux engagés par Yncréa Méditerranée portaient sur le choix de la fréquence de fonctionnement ainsi que sur les contraintes CEM. La figure ci-dessous vous expose deux graphiques qui ont permis de sélectionner la fréquence de travail ainsi que les puissances émises dans les gammes de fréquence avoisinantes.

À partir de ses résultats différents prototypes ont été réalisé en collaboration avec les partenaires projet sur ses prototypes en créa Méditerranée a procédé à des modélisations sur simulateur pour prévoir des comportements et apporter des solutions.

Les modélisations actuelles portent sur les pertes engendrées dans les lignes de transmission ainsi que sur le couplage qui peut y avoir entre les antennes de télé-alimentation. Les travaux qui auront lieu dans la suite de la phase 2 du projet se concentreront sur l’interaction que pourrait avoir des antennes d’émissions avec le circuit de chauffe mais également sur l’optimisation du couplage entre l’antenne d’émission et les antennes secondaires. La figure ci-dessous montre une campagne de modélisation sur l’étude de couplage entre les antennes (photo du dessus ) et également sur la dissipation en puissance lorsque toutes les antennes sont alimentées (photo du dessous).
Le projet est innovant car il concerne un ensemble de bandes électriques modulaires destinées à être associées à des composants de commande pour former un système présentant plusieurs fonctions, notamment une fonction de chauffage par effet Joule, une fonction de transmission d’énergie et de données par un canal électromagnétique.
Il existe des solutions de revêtement chauffant, des solutions pour alimenter électriquement des appareils sans contact et des solutions de communication entre appareil. Seulement il n’existe aucune solution permettant de réaliser ces 3 tâches ensemble.

Résultats obtenus

Projet en cours