CATRENE
CATRENE Newp@ss
  1. Accueil
  2. Projets
  3. CATRENE Newp@ss

Date de début

01/07/2012

Date de fin

30/06/2015

Coût global du projet

15 M€

Descriptif

Le projet NewP@ss vise le développement de plateformes sécurisées avancées (microélectronique et logiciels embarqués) adaptées à l’arrivée de la nouvelle génération de passeports électroniques actuellement en discussion à l’OACI (donc utilisables et reconnus comme document de voyage approuvé au niveau européen et international) mais qui pourraient également être utilisées pour héberger des applications de services électroniques dédiés de nature gouvernementale et/ou privée. De manière plus précise, le projet visera les objectifs suivants :

  • Développer toutes les technologies matérielles et logicielles nécessaires au support de la prochaine génération de passeports électroniques. Cette nouvelle génération supportera en particulier les nouvelles LDS1+/2+ (Logical Data Structures) en cours de discussion à l’OACI qui permettront un changement conceptuel fondamental sur l’utilisation du passeport, lui permettant de devenir un véritable dispositif multi-application ;
  • Développer toutes les briques technologiques nécessaires pour atteindre les niveaux de performance et de fonctionnalité demandés par l’OACI et les organismes de réglementation européens ou internationaux (nouveaux protocoles cryptographiques tels que SAC, interfaces sans contact à grande vitesse, par exemple VHDR/VHBR, biométrie efficace) ;
  • Développer des preuves de concept complètes pour la mise en œuvre du nouveau passeport électronique, résultant d’une combinaison de microcontrôleurs 32 bits sécurisés avancés, de plateformes logicielles embarquées avancées basées sur un système d’exploitation multithread à faible encombrement, de lecteurs fixes ou mobiles compacts et sécurisés ;
  • Développer tous les concepts de sécurité et de confidentialité nécessaires pour garantir la durée de vie cible (5-10 ans) des plates-formes de passeport électronique cibles ainsi que le niveau approprié d’isolation entre les applications ;
  • Fournir des suites de tests fonctionnels et des implémentations de référence, adaptées aux tests d’interopérabilité ultérieurs ;
  • Valider les preuves de concept des plates-formes de passeport électronique sur des cas d’utilisation relatifs à l’administration électronique et à des cas d’utilisation autres que l’administration électronique. La mise en place de certains de ces cas impliquera également le développement/la validation des mécanismes de sécurité nécessaires pour le traitement correct des justificatifs de sécurité (certificats, schémas PKI).

Objectifs

L’objectif pour l’Yncréa Méditerranée fut de développer l’environnement permettant de faire la preuve de conception ainsi que la validation des communications très haut débit (VHBR) ainsi qu’à l’étude des puces en fonctionnement.

Les travaux ont abouti au développement d’une plateforme d’émulation lecteur et carte VHBR (PCD&PICC) ainsi que sur des architecture RF pour des lecteurs terrain.

Des développements en lien avec l’équipe SHES et informatique de l’école ont également conduit à développer des démonstrateurs sur les nouveaux usages que peuvent apporter les nouvelles générations de passeport.

Partenaires

Principaux enseignants-chercheurs impliqués

Thibaut DELERUYELLE

Thibaut DELERUYELLE

Responsable d'activité

$

Directeur du projet

Stéphane VERA

Stéphane VERA

Directeur de la R&D

Guillaume PÉROCHEAU

Guillaume PÉROCHEAU

Enseignant-chercheur

Plus de détails

La plate-forme développer dans le cadre du projet permet d’adresser des communications VHBR soit de manière digitale et convertir en forme d’onde radiofréquence ou à l’inverse intégrer des signaux radio fréquence et les démodulaient et analyser pour obtenir des signaux digitaux.

La figure ci-dessous montre un exemple de communication lecteur vers carte sur une communication VHBR.

Des outils ont été développé pour permettre l’analyse de puce durant leur communication. Grâce à cela il est possible d’analyser le comportement électrique de la puce (impédance), pendant que ceci effectue des opérations type écriture mémoire ou cryptographie…

Résultats obtenus