Chaire IoT

  1. Accueil
  2. Chaire IoT

Qu’est ce que l’IoT ?

L’IoT (Internet of Things en anglais, ou Internet des objets en français) est un développement d’internet dans lequel chaque objet du quotidien a une connexion réseau qui lui permet d’envoyer et de recevoir des données. Les domaines d’application de l’IoT sont donc nombreux et peuvent être classés de la façon suivante :

La figure ci-après est une des présentations possibles des composantes de l’internet des objets.

Des objets « de la vraie vie » (1re verticale) échangent des données via des réseaux de communication/concentrateurs/passerelles (2e verticale) avec un back-end applicatif (3e verticale) qui héberge entre autres choses ces données. Ces dernières sont traitées, agrégées, valorisées par les applications métiers (4e verticale) afin de rentre un/des service(s) à des utilisateurs finaux.

Dans un monde idéal, les objets connectés accompagnés de leurs données seraient utiles, ergonomiques, autonomes, sécurisés, inter-opérables, respecteraient notre vie privée et nos lois. Or, dans la réalité, toutes ces dimensions sont complexes à atteindre et ont même parfois du mal à coexister.

Yncréa a lancé en novembre 2016 sa chaire IoT afin de répondre de manière concrète aux enjeux de chacun de ces sujets.

Qu’est-ce que la chaire IoT Yncréa ?

Il existe de nombreuses définitions du terme chaire. Dans le cadre de la chaire IoT Yncréa, notre définition est la suivante :

« Une chaire est une relation de confiance basée sur un modèle gagnant/gagnant entre une/des entreprise(s) et un/des centres de R&D inclus dans une/des écoles. »

La chaire IoT Yncréa apporte des réponses concrètes aux défis sociétaux et environnementaux en s’appuyant sur les objets connectés, leur optimisation et leurs usages éthiques. Elle met en synergie différents acteurs afin de lever des verrous technologiques et sociétaux. Cet écosystème apporte donc un support scientifique et technique multidisciplinaire dans l’espace « IoT ».

Ainsi dans ce cadre, les enseignants-chercheurs d’Yncréa :

    • structurent les informations pour leurs entreprises partenaires ; ces informations peuvent être des veilles technologiques, du support à la stratégie (business model, vision, tendances, etc.) ou des données issues du monde de la recherche avancée ;
    • réalisent des sessions d’innovation afin d’imaginer les objets/les usages de demain dans une thématique cible ; par exemple, nous réalisons annuellement une fabweek par entreprise au cours de laquelle nous mélangeons pendant cinq jours des populations hétérogènes (industriels, élèves, enseignants/chercheurs, extérieurs, etc.) et réfléchissons sur le thème proposé par l’entreprise ; nous divergeons pendant deux jours et proposons une cinquantaine d’idées sur le sujet, en sélectionnons cinq avec l’entreprise et les implémentons sur les trois jours restants en utilisant notre Fablab (outil de prototypage rapide) labélisé par le MIT ; à la fin de la semaine, l’entreprise repart avec ses prototypes et peut décider de leur industrialisation ;
    • appuient la stratégie de leurs entreprises partenaires auprès des organismes d’état (commission européenne, clusters nationaux et internationaux, AIoTI, revue de projet, etc.) ;
    • travaillent sur des solutions permettant de lever certains verrous technologiques au travers d’études avancées ou d’encadrements de thèses ;
    • participent à l’étude, à la conception et au développement des objets connectés de demain ;
    • réduisent les risques pris par les entreprises lors de leurs choix technologiques, de leurs développements produits, etc. en développant pour elles des preuves de concept incluant hardware, software et packaging ou en étudiant/prototypant en avance de phase leurs futurs objets ;
    • étudient l’usage/l’adoption des produits/futurs produits des entreprises parfois directement avec leurs utilisateurs finaux ;
    • valident les objets en fonction des différentes législations en vigueur ;
    • forment le personnel d’entreprise sur les dernières technologies IoT.

    Qui sont les co-fondateurs de cette chaire ?

    La stratégie de mise en synergie des membres fondateurs est dictée par le schéma présentant les composantes de l’IoT. En effet, le but est de constituer un rapprochement où chaque membre représente une composante du système.
    Ainsi, Thales DIS, leader mondial de la sécurité numérique, représente naturellement la composante sécurité, IBM la composante « big data/cloud computing » avec sa solution IBM Cloud, et le CEA et l’ISEN Yncréa Méditerranée la composante R&D.
    Les parties « objets connectés » et « applications métier » sont représentées par le Crédit Mutuel (au travers de sa filiale Euro Protection Surveillance – EPS) qui est l’un des leaders français en termes de nombre d’objets connectés déployés.

      Quelles sont nos réalisations ?

      La liste suivante représente une vision non-exaustive des réalisations de l’ISEN Yncréa Méditerranée depuis 2016 au travers de la chaire IoT Yncréa.

      De nombreux projets ont été soumis et pour certains gagnés depuis 2016 :

        • montage et dépôt du projet PIAVE SafeCity le 17/02/2017 (22 M€, 15 partenaires)  => projet gagné le 21 aout 2017 ;
        • montage et dépôt du projet Eurostar PCD Replay en septembre 2018 => projet gagné en décembre 2018 ;
        • montage et dépôt du projet H2020 ICT-10 Interoperable and smart homes and grids le 14/11/2018 (35,8 M€, 55 partenaires) => projet gagné en février 2019.

      De plus, deux laboratoires ont été créés à l’ISEN Yncréa Méditerranée : Smart Objects Lab (2018) et Smart Energy Lab (2020). Des solutions innovantes à base de vidéos et d’ondes radar sont réalisées pour notre partenaires EPS. Et de nouvelles thèses ont été lancées.

      Parmi les activités réalisées sur la chaire IoT, certaines nécessitent d’analyser des problèmes scientifiques complexes afin d’essayer d’apporter des solutions viables. Dans ce contexte, les thèses sont des « outils » adaptés et efficaces. Voilà pourquoi nous accompagnons nos étudiants sur les thèses suivantes :

        • thèse d’Amaury Auguste obtenue en 2018 et dirigée par Ayman Alfalou (co-encadrée par Ghislain Oudinet et Marwa El Bouz) dont le sujet est « Déploiement d’un système de tracking par vidéo et analyse comportementale » ;
        • thèse CIFRE de Mélanie Brulc avec XtreamWave obtenue en 2020 et dirigée par Alain Loussert (co-encadrée par Thibaut Deleruyelle) dont le sujet est « Caractérisation des paramètres biométriques détectables par une technologie radar à ondes millimétriques non invasive type FMCW » ;
        • thèse CIFRE de Rémi Grisot avec XtreamWave obtenue en 2020 (mais nécessitant un nouveau dépôt pour acceptation) dont le sujet est « Classification, caractérisation et détermination des technologies et processus d’intelligence artificielle embarqués capables d’extraire et d’interpréter des informations biophysiques issues de la détection par technologie radar à ondes millimétriques ».

      Voici une liste non exhaustive des évènements organisés dans le cadre de la chaire IoT :

        • organisation de l’AG AIOTI – Assemblée générale et working groups afin de définir les guidelines sur l’IoT utilisées par la commission européenne pour lancer ses appels à projet. – 150 personnes reçues du 3 au 5 mai 2017 sur le site d’Yncréa ;
        • 2017 : organisation avec Gemalto (Thales DIS) de l’IoT Makers Race sur la thématique « smart energy » du 01 au 28 juin 2017 ; le but de cette IoT Makers Race était d’imaginer, concevoir et créer les objects de demain dans la gestion intelligente de l’énergie ; au final, 400 hommes/jour ont été investis en 1 mois sur le projet par l’ensemble des participants. Le jury final a eu lieu le 28 juin 2017. Trois projets ont été primés. Sur ces 3 projets, l’un a contribué au dépôt de projet InterConnect (plus gros projet financé par l’Europe en 2019), et un autre a été développé chez INDEWATT/SunLeavs, startup hébergée par notre incubateur local TVT et primée au CES à Las Vegas.
        • 2019 : organisation de la conférence ISD ;
        • 2020 : organisation avec Thales d’une fabweek sur la thématique « smart card » du 15 au 19 février 2020 ; le but de cette fabweek était d’imaginer et de concevoir le futur de la carte SIM ;
        • 2022 : organisation de l’innovation week #2 avec Thales.

      Qui est le porteur de la chaire ?

      Stéphane VERA

      Stéphane VERA

      Directeur de la R&D

      Qui travaille dessus ?

      Thibaut DELERUYELLE

      Thibaut DELERUYELLE

      Responsable d'activité

      Anaïs GALLIGANI

      Anaïs GALLIGANI

      Responsable d'activité

      Amaury AUGUSTE

      Amaury AUGUSTE

      Enseignant-chercheur

      Benjamin CHALANT

      Benjamin CHALANT

      Enseignant-chercheur

      Alain LOUSSERT

      Alain LOUSSERT

      Enseignant-chercheur - HDR

      Ghislain OUDINET

      Ghislain OUDINET

      Responsable d'activité

      Guillaume PÉROCHEAU

      Guillaume PÉROCHEAU

      Enseignant-chercheur

      Jean-Louis SCOTTO-DI-QUAQUERO

      Jean-Louis SCOTTO-DI-QUAQUERO

      Enseignant-chercheur

      Sébastian MARZETTI

      Sébastian MARZETTI

      Enseignant-chercheur